Actualités

Action du 12 janvier à Necker

Le 12 janvier, nous sommes parvenus à organiser une action à l’hôpital Necker-Enfants malades. C’est le guitariste Jérôme Bénézet qui est intervenu auprès des services « hôpital pédiatrique de jour » ainsi qu’au service « UIHR » (Immuno-Hématologie et Rhumatologie pédiatriques). 

Ces actions « Un soliste à l’hôpital Necker » apportent la musique classique aux enfants hospitalisés. Nous remercions les infirmiers qui nous permettent d’intervenir dans ces établissements. 

Nous sommes impatients de réaliser une nouvelle action « Un soliste à l’hôpital » avec la violoncelliste Béatrice Reibel. Nous serons de retour le 3 février à l’hôpital Necker grâce à notre partenariat avec Assistance Publique – Hôpitaux de Paris – AP-HP.

Retour sur notre action « Un soliste à l’hopital Louis-Mourier »

Les patients et personnels ont profité du magnifique talent de Christophe Saunière, harpiste, tout au long de l’après-midi du 15 mai dernier, à l’hôpital Louis Mourier (service psychiatrie et pédopsychiatre).

Des balades écossaises à la musique de Debussy (Arabesque) en passant par quelques standards (les feuilles mortes, les Beatles, Harry Potter, …)ce furent de beaux moments de musiques partagées qui nous ont fait, un temps, oublier la maladie et la solitude de l’hôpital.

Un grand merci à tous pour votre aide généreuse, un grand bravo à Christophe Saunière. ON RECOMMENCE QUAND VOUS VOULEZ !

👐🙏👂👦👩🕵️‍♀️🎻🎼

Pour que nos actions continuent, partagez et participez à nos campagnes de don, sur Internet.

Une réduction fiscale importante et de nombreux lots à récupérer auprès de nos généreux commerçants, désireux de vous faire découvrir leur savoir-faire. Ce n’est que du bonheur à partager.

Campagne hôpital Charles-Foix : https://www.helloasso.com/assoc…/lyre-et-muses/formulaires/2

Campagne hôpital Louis Mourier :
https://www.donnerenligne.fr/lyre-et-muses/faire-un-don/3

ON CONTINUE !

Décembre 2018 : Un concert de fêtes !

C’est dans le très discret mais non moins intéressant Musée National Jean-Jacques Henner, dans un hôtel particulier au n°43 avenue de Villiers dans le 17e arrondissement de Paris, près du parc Monceau, que s’est déroulé notre dernier concert, le 19 Décembre 2018. Mais cette fois-ci, il ne s’agissait pas simplement d’un concert, comme chaque mois : avant d’écouter la musique de Joanne McIver et Christophe Saunière, imprégnée de poésie gaélique, de contes celtes et d’échos d’embruns marins, nous avons eu droit à une jolie visite des lieux, accompagnés d’un chocolat chaud des Pompons de Brest, dans un cadre intimiste. Retour sur cette belle expérience signée Lyre&Muses à l’approche des fêtes de fin d’année.

Jean-Jacques Henner (1829–1905), portraitiste et dessinateur d’une œuvre abondante présentée dans de nombreux musées, est surtout connu pour ses nombreux nus féminins aux chairs pâles, à la chevelure rousse et aux poses alanguies. C’est avec un plaisir certain, doublé d’une curiosité sans faille, que nous avons découvert ou redécouvert une partie de l’œuvre de l’artiste dans cet endroit atypique : l’hôtel particulier qui abrite aujourd’hui le musée était la demeure et l’atelier du peintre Guillaume Dubufe (1853-1909), qui l’avait acheté en 1878. En savoir plus sur l’histoire du lieu >

La liseuse, 1880-1890, huile sur toile

Déambuler ainsi entre les salles de ce lieu plein de charme, un chocolat chaud à la main, fût un véritable régal. Et nous n’étions pas au bout de nos surprises : le concert, à son tour, nous a transporté dans un petit cocon loin du tumulte de nos vies quotidiennes.

Nu couché, XIXe siècle, huile sur toile

Joanne McIver nous emmène dans son univers avec des chants écossais à la langue rugueuse qui rappelle l’Ecosse et ses terres rocailleuses, recouvertes par la brume les jours de pluie. Sa voix, accompagnée par la douceur de la harpe de Christophe Saunière, nous donne la sensation de flotter hors du temps. Nous voilà transportés loin de Paris, errants dans les landes écossaises à écouter la cornemuse lointaine qui résonne sur les rochers, à humer l’air marin et à sentir le vent tourbillonner autour de nous.

Emportés dans cet univers féérique, le temps file, une heure et demie déjà s’est écoulée, et bientôt le concert se termine… nous laissant sur un petit nuage. Le bateau musical nous ramène alors sur les côtes françaises, on en vient à regretter de ne pas avoir assez profité des merveilles de l’Ecosse, et on en redemande, sans modération !

Merci encore aux artistes pour leur intervention, merci encore au Musée National Jean-Jacques Henner pour son accueil, et merci à vous, fidèles mélomanes, d’être venus partager ce moment de douceur avec nous !

Aller à la barre d’outils